• Nawal

Cuits à point, Élodie Serrano

"Sa blessure à la cuisse n'était probablement que la première d'une collection qu'elle espérait longue."


Gauthier Guillet et Anna Cargali parcourent la France pour résoudre des mystères qui relèvent plus souvent d'arnaques que de véritables phénomènes surnaturels. Mais leur nouvelle affaire est d'un tout autre calibre : pourquoi la ville de Londres subit-elle une véritable canicule alors qu'on est en plein hiver et que le reste de l'Angleterre ploie sous la neige ? Se pourrait-il que cette fois des forces inexpliquées soient vraiment en jeu ?


Un roman fantastique dans un Londres victorien, je dis oui tout de suite ! C’est donc plein d’enthousiasme que j’ai attendu Cuits à Point dans ma boîte aux lettres et je l’ai entamé avec grand plaisir.


J’ai tout de suite apprécié le personnage d’Anna, une Italienne au sang chaud et au caractère affirmé. C’est un personnage très libre dans une société où cela n’est pas courant pour les femmes mais également quelqu’un d’intelligent, une femme de savoir et de science. J’ai donc beaucoup aimé cette touche de féminisme, cette manière dont Anna, veuve, reprend en main sa vie en se lançant dans la résolution des mystères “surnaturels” (ou plutôt d’arnaques) aux côtés de Gauthier, un démystificateur français bougon.

Le duo possède d’ailleurs une bonne dynamique. L’un à l’opposé de l’autre, leur scepticisme et leur caractère borné est ce qui les rapproche. J'ai aimé l’amitié sans ambiguïté empreinte de respect entre les deux personnages, même si Gauthier ne le montre pas toujours.

Pour ce qui est de l'intrigue, on est plongé au cœur d’une enquête pour déterminer ce qui cause une chaleur extraordinaire dans la ville de Londres, en plein milieu de l’hiver, avec pour guide et compagnon, Anton Lloyd, un confrère british qui, lui, croit dur comme fer au surnaturel. Leurs opinions divergentes les poussent à mener l’enquête en cherchant à la fois une cause scientifique et une cause surnaturelle. Mysticisme et science s’affrontent donc au fil du roman, ce que j’ai beaucoup aimé. En tant que lecteur, on ne sait qui croire et on se retrouve à enquête de concert avec cette équipe peu commune.

Si le roman est court, je n’en ai néanmoins ressenti aucun sentiment de précipitation. L’histoire et l’univers sont développés, tout comme les personnages, qui reposent certes sur des stéréotypes, mais amener avec tellement d’humour et pointé d’ironie que cela ne m’a pas beaucoup dérangé, même si j’aurais aimé un peu plus de nuances concernant les personnages ou encore un peu plus d’aperçu de leur passé.


Ce fut donc un très bon moment de lecture, divertissante et captivante, même si cela aurait mérité un peu plus d’approfondissement au niveau des personnages et de leur histoire personnelle.


© 2023 by Life Is A Real Book. Proudly created with Wix.com

Contactez-moi
Retrouvez-moi
  • Facebook - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle