• Nawal

La Dernière Geste, Premier Chant : Dans l'ombre de Paris, Morgan Of Glencoe

Mis à jour : mars 19

"C’était pour elle comme un rappel : les fées n’étaient pas des humains. Mais si des enfants de fées et d’humains pouvaient jouer ensemble, pourquoi les adultes ne pourraient-ils pas vivre côte à côte ?"

Depuis des siècles, les humains traitent les fées, dont ils redoutent les pouvoirs, comme des animaux dangereux.

Lorsque la princesse Yuri reçoit une lettre de son père lui enjoignant de quitter le Japon pour le rejoindre, elle s’empresse d’obéir. Mais à son arrivée, elle découvre avec stupeur qu’elle a été promise à l’héritier du trône de France ! Dès lors, sa vie semble toute tracée… jusqu’à ce qu’une femme lui propose un choix : rester et devenir ce que la société attend d’elle ou partir avec cette seule promesse : « on vous trouvera, et on vous aidera. »

Et si ce « on » était la dernière personne que Yuri pouvait imaginer ? »

C'est sous les conseils d'Énora (Les Dream-dream d'une bouquineuse) que j'ai choisi cette lecture dans les propositions qu'ActuSF m'a faite au mois de septembre à l'occasion de la sortie du second tome (et que je remercie encore une fois !). Cela a d'ailleurs été l'occasion d'entamer une lecture commune avec elle qui s'est achevé de manière assez comique : je suis à peine arrivée à la moitié du premier tome qu'elle avait fini le second !

Une histoire captivante

On débute l'histoire de manière assez originale, avec un combat d'arène entre fées auquel assiste une princesse Yuri enfant, âgée de douze ans. Ce prélude a tout de suite attisé ma curiosité. Les descriptions de l'action mais surtout du comportement de cette petite princesse japonaise m'ont tout de suite plu et hapé. Le tout est narré avec talent et subtilité, qui rend le récit tout de suite très prenant. On entre dans un monde aristocratique, où les fées sont plus méprisées encore que les gens de basse naissance.

La suite de l'histoire est entrecroisée par le destin de Yuri, troisième dame du Japon et future reine de France, et l'histoire des fées, sur le Rail à bord de l'Orient Express comme dans les égouts de Paris. Si de prime abord, ils n'ont aucun point commun, l'autrice réussi à nous conter une histoire de liberté, de résistance, de tolérance, de féminisme... Toutes ces valeurs qui font écho en moi.


Un univers diversifié


J'ai adoré l'univers. Si je devais n'utiliser qu'un mot pour le décrire, ce serait le mélange. Mélange d'époques, de cultures, de langues, de légendes, d'idéologies... L'autrice utilise l'uchronie pour recréer notre monde à sa manière, intégrant une technologie moderne dans un monde de la Renaissance, le tout placé au 20e siècle. Et ce fut un résultat réussi. J'ai adoré cette manière de réinventer, de diversifier, de faire se rencontrer, se confronter à peu près tout et n'importe quoi et de lui donner un sens nouveau.


Une plume envoûtante


Et cette plume. Mais quelle plume ! C'était beau, poétique, onirique, glaçant, émouvant... Diversifiant aussi avec un mélange de français, d'anglais et de japonais qui, en contact, rendent une parfaite harmonie.

« Une musique bleue pleuvait en parfums de lune un peu partout sur le vent, et dans les brumes transparentes dansaient des lueurs sucrées d’acier soyeux. En tout cas, se dit-il, c’était un endroit agréable. Il le connaissait sans doute depuis toujours, cet endroit secret, et il le découvrait pour la première fois à l’instant, ce qui n’avait pas vraiment d’importance, car cet instant était toujours. »


Des personnages forts et percutants


Les personnages sont également un point fort de ce roman, avec des hommes et des femmes, fées ou humains, qui possède une profondeur émouvante (énorme coup de cœur pour Ren ♥), qui évoluent, lentement mais surement, vers la lumière comme vers l'obscurité. J'ai beaucoup aimé découvrir chacun d'entre eux, leur personnalité, leur histoire. Ils ont tous quelque chose à apporter à cette histoire si riche et captivante.

La vie dans les égouts m'a énormément plu. J'aime l'idéologie de partage, d'égalité et de tolérance qui s'en dégage. Je ne vous en dis pas plus afin de ne pas trop vous en révéler mais vraiment, c'était juste incroyable de rencontrer une telle communauté.

La fin de ce roman a été à la fois un véritable crève cœur et une merveille. On sent la catastrophe arrivé (on a été notamment prévenu, n'est-ce pas Énora ?) et pourtant, on ne peut s'empêcher d'espérer jusqu'à la fin que tout va bien se passer, que les personnages que l'on aime tant vont s'en sortir, qu'une solution va finir par surgir... Et je vous laisse voir par vous-même si l'espoir est vain ou non.

Pour conclure, je suis bien contente d'avoir écouté les conseils à propos de ce petit bijou qui s'est installé à la fois dans ma bibliothèque et dans mon cœur. L'histoire et les personnages sont tout simplement magiques, me faisant passer des rires aux larmes, m'ayant captivé de la première à la dernière page par une intrigue fascinante, des messages et des thématiques tout aussi bouleversants, le tout enrobé dans une plume poétique et riche.

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout