• Nawal

Triangle amoureux (ou pas), Marisa Kanter

"L'amitié, ça n'a rien de simple. C'est difficile, énervant, génial, fragile, durable, impossible... Mais ça en vaut la peine.

Toujours."

Amis sur Internet, un peu plus dans la vie réelle...


Halle et son meilleur ami sur Internet, Nash, peuvent parler de tout... sauf de qui elle est vraiment – un secret qu'elle garde jalousement pour une raison mystérieuse. Sur les réseaux sociaux, elle s'est fait connaître sous le nom de Kels, l'énigmatique créatrice d'un bookstagram à qui ses coups de cœurs littéraires inspirent des recettes inédites de cupcakes. Kels a tout ce dont manque Halle : des amis par dizaines, une assurance inébranlable... et Nash.


Mais ça, c'était avant. Au détour d'un énième déménagement, Halle a la mauvaise surprise de découvrir, dans son rayon préféré à la bibliothèque, nul autre que Nash en chair et en os. Sauf que, quand vient l'instant de se présenter, dos au mur, elle choisit de mentir. Furieuse de devoir entretenir cette mascarade dans les couloirs de l'unique lycée de la petite ville, elle commence par battre froid le garçon à qui elle révèle pourtant presque tout d'elle chaque soir sur les réseaux sociaux. Car si elle franchit le pas et révèle qui elle est, c'en est fini de leur amitié et de sa notoriété en ligne...


Suite à une chouette surprise de la part des éditions Lumen dans ma boîte aux lettres, ce livre a attiré mon attention. Un monde de blogueurs littéraire et de cupcakes, quoi de mieux comme lecture estivale ! Lumen m'a donc très gentiment envoyé un exemplaire et je les remercie encore.

On rencontre dans ce roman le personnage de Hallie, jeune fille passionnée par la littérature YA, qui emménage chez son grand-père avec son frère suite au décès de leur grand-mère et au départ de ses parents pour une émission en Israël. L'installation est un peu rude, dans cette maison qui lui rappelle tant sa grand-mère dont elle était si proche, et cela ne s'arrange pas quand elle se rend compte que Nash, son meilleur ami IVL, se trouve dans la même petite ville qu'elle ainsi que dans le même lycée. N'osant lui avouer qu'elle est Kells, sa meilleure amie blogueuse, la voilà qui se lie d'amitié avec lui sous le nom de Hallie.


Hallie, un personnage compliqué


Si l'idée d'une jeune blogueuse qui mélange sa passion pour la littérature YA à celle des cupcakes m'a beaucoup plu, ainsi que la thématique des amitiés virtuelles et de la gestion du deuil, ou encore les relations entre grands-parents et petits-enfants m'ont beaucoup plu, j'ai été un peu déçu par ce roman. J'ai eu du mal à m'attacher au personnage de Hallie, dont les problèmes m'ont laissé un peu de marbre, les trouvant somme toute pas très problématiques au final. Je l'ai trouvé un peu égoïste et puéril et cela m'a un peu dérangé.


Débat sur la littérature YA


De plus, la position selon laquelle un adulte ne peut apprécier à sa juste valeur un roman YA et qu'il ne lui est aucunement destiné m'a dérangé. Je pense que, en effet, les livres ont un public ciblé mais cela ne veut pas dire que l'on ne peut pas le lire et l'apprécier comme il se doit si on ne fait pas partie du public concerné et je pense que cela est d'autant plus le cas pour les tranches d'âge. Puis cela reviendrait presque à dire qu'un roman YA ne peut être écrit par un adulte car il ne comprend pas bien les YA, ce qui pose problème. Plusieurs points de ce genre ont fait que j'ai eu très peu d'empathie pour le personnage principal.


Des personnages secondaires attachants


Néanmoins, j'ai trouvé les personnages secondaires très attachants, notamment le frère de Hallie et Nash, que je trouve adorable. J'aurais d'ailleurs préféré avoir son point de vue, qui aurait été intéressant selon moi. Son grand-père m'a également beaucoup touché, dans sa manière de gérer la perte de sa femme mais également dans sa foi. J'ai appris de nombreuses choses sur la religion juive et cela m'a beaucoup plu.

La plume de l'autrice est quant à elle fluide et agréable, c'est un roman qui se lit tout seul et parfait pour un moment sans prise de tête (ou presque !).


Pour conclure, ce fut une lecture quelque peu mitigée avec de bons sujets abordés, de bons personnages secondaires mais malheureusement un personnage principal avec qui cela n'a pas collé et des positions que je ne partage pas.

© 2023 by Life Is A Real Book. Proudly created with Wix.com

Contactez-moi
Retrouvez-moi
  • Facebook - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle