© 2023 by Life Is A Real Book. Proudly created with Wix.com

Contactez-moi
Retrouvez-moi
  • Facebook - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle

November 10, 2019

November 10, 2019

October 16, 2019

September 5, 2019

September 1, 2019

Please reload

Posts Récents

PAL : Novembre

November 10, 2019

1/5
Please reload

Posts à l'affiche

Le Loup-garou

September 25, 2017

 

Le terme de loup-garou, ou lycanthrope, désigne un être humain qui possède la faculté de se transformer en loup, volontairement ou involontairement selon la version. La métamorphose se déclenche en général durant les nuits de pleine lune, obligeant le lycanthrope à errer sous sa forme de loup jusqu'aux premiers rayons du soleil.

 

Description

 

 

 

Dans sa version moderne, le loup-garou présente toutes les caractéristiques physiques du loup : de la forure sur le corps, une fantastique puissance musculaire, de longs crocs et des griffes acérées. Le loup-garou hurle à la lune comme un loup, et s’il se tient parfois sur deux pattes, comme un homme. Lorsqu'il change d’apparence, son odorat, son ouïe et sa vision nocturne se développent. Il devient agile, rusé, et fait preuve d'une incroyable célérité. Le loup-garou est un tueur solitaire et impitoyable. Il se montre toujours d'une implacable férocité et il massacre sans distinction les animaux et les hommes qu’il croise au hasard lors de ses sorties nocturnes afin de se nourrir de leur chair. Tout comme les vampires, les loups garous sont perçus comme des créatures maléfiques qui sèment la mort et la terreur et sont réputés pour souffrir de la même répulsion pour les choses sacrées.

 

Petite Histoire du Loup-Garou

 

 

Il existait autrefois autant de versions différentes du loup-garou que de légendes. Son apparence variait selon l'époque et le pays, mais il était souvent décrit comme difficile à différencier d’un loup ordinaire. Il était parfois présenté comme un immense loup, d'autres comme un humain à tête de loup.

 

Les origines du loup-garou sont anciennes et incertaines. Depuis bien des siècles les spécialistes s'affrontent sur le sujet sans parvenir à s’accorder. Bien évidemment, de nombreux facteurs peuvent expliquer les légendes sur les lycanthropes mais il reste toutefois une part de mystère irrésolu qui fait que la croyance dans le mythe du loup-garou reste encore étrangement répandue. Selon les légendes et les écrits qui sont parvenues jusqu'à nous, il existait autrefois de nombreux moyens qui permettaient de devenir un loup-garou. La lycanthropie pouvait être due à la morsure ou à la griffure d'un loup ou d'un loup-garou, à un rituel satanique, à une malédiction, à l'absorption de chair humaine, à un filtre magique ou à un pacte avec le diable mais elle pouvait aussi s'acquérir à la naissance, en revêtant une peau humaine ou on s'exposant aux rayons de la pleine lune durant certaines nuits spécifiques.

 

Reconnaître un Loup-Garou

 

 

De par sa nature méfiante et rusée, il était difficile de reconnaitre un loup-garou lorsqu’il évoluait sous sa forme humaine. Pourtant, certains signes étaient révélateurs car les lycanthropes conservaient parfois des caractéristiques spécifiques à leur métamorphose. Des sourcils touffus, des dents rouges, des oreilles implantées un peu plus bas que la normale et en arrière de la tête, des mains poilues à l’intérieur des paumes… étaient des signes qui tendaient à témoigner de la vraie nature du suspect. Une étrange fatigue, un air triste ou mélancolique et un manque d’appétit soudain étaient également des indices à ne pas négliger pour une personne qui vient de se faire mordre. La rumeur prétendait également que sa soif était inextinguible et qu’il lui était quasiment impossible de verser des larmes. Durant la période médiévale et la Renaissance, la méthode classique pour reconnaitre formellement un loup-garou consistait à inciser la peau du présumé lycanthrope afin de regarder si des poils s’y dissimulaient car, selon certaines légendes françaises et québécoises, l’homme n’avait qu’à retourner sa peau pour se transformer en loup-garou.

 

Se Protéger d’un Loup-Garou

 

 

Si un lycanthrope rôdait dans les parages, il y avait très peu de moyens de s’en protéger efficacement. En Belgique, le sorbier était réputé efficace et l’on pensait qu’une maison abritée par l’ombre d’un sorbier était un lieu sûr. Pour arrêter un loup-garou, il existait un moyen simple, mais hasardeux. Il suffisait de prendre des clefs et les jeter derrière soi tout en faisant face au lycanthrope. On pouvait également l’asperger avec de l’eau, ce qui devait logiquement lui faire retrouver forme humaine. En lui jetant de l’eau bénite, le loup-Garou disparaissait parfois mais il pouvait aussi se transformer en lutin ou en vampire. Toutefois, cette transformation durait de 1 jour à 3 semaines, ce qui permettait généralement à la victime de s’enfuir.

On pouvait aussi tenter d’empoisonner la créature maléfique. Mais c’était une méthode relativement risquée et généralement déconseillée, car le loup-garou, étant à moitié animal, avait un puissant odorat. Par conséquent, il pouvait aisément détecter toute substance toxique. Selon certaines croyances, couper la patte d’un loup-garou pouvait détruire le charme de sa métamorphose, l’obligeant ainsi à retrouver sa forme humaine, mais avec une main ou un pied tranché. La sensibilité des loups garous aux objets religieux tels que l’eau bénite et les crucifix est une croyance relativement récente.

 

Tuer un Loup-Garou

 

 

Si toutes les méthodes pour se protéger du loup-garou se révélaient inefficaces et que personne ne parvenait à identifier le responsable, il fallait alors se résoudre à le tuer lors de sa métamorphose en loup. Mais les lycanthropes étaient d’adroites créatures qui échappaient souvent aux pièges et leur peau d’une grande dureté les protégeait efficacement des attaques classiques. Cependant, les blessures faites aux loups garous lorsqu’ils étaient sous leur forme animale se retrouvaient généralement sur leur corps humain, ce qui permettait de les reconnaitre aisément par la suite. Les lycanthropes possédaient une grande résistance et ils recouvraient rapidement leur intégrité physique, même si leurs membres étaient sectionnés mais la décapitation s’avérait toutefois un moyen incontestable d’en venir à bout.

Les armes et les objets en argent, comme des lances, des balles, des épées, des poignards ou des flèches étaient réputés efficaces.

Il était toutefois préférable de bénir ces armes, et cette bénédiction devait s’effectuer la nuit, à des heures précises. Au XIXe siècle, lorsque la bête du Gévaudan fut tuée par une balle en argent, la vulnérabilité des loups garous à l’argent devint alors indiscutable. En Bretagne, on préférait décapiter le lycanthrope à la hache ou à la faux, avant de jeter son corps dans la rivière. Au Moyen-âge, comme en témoignent les nombreuses exécutions pour lycanthropie, le feu et la pendaison étaient aussi des moyens efficaces de mettre un terme aux méfaits de la créature maléfique.

 

Mais même après leur mort, les lycanthropes pouvaient encore poser problème. Jusqu’au 20e siècle les Grecs estimaient que les cadavres de loups garous qui n’étaient pas détruits revenaient à la vie sous forme de loups, de hyènes ou de vampires et erraient sur les champs de bataille afin de boire le sang des soldats agonisants. Les populations rurales croyaient en l’existence des loups garous qui ravageaient les campagnes et s’attaquaient aux animaux comme aux êtres humains, et lorsqu’une personne était reconnue lycanthrope, son jugement était sans appel. Toutefois, la lycanthropie, en tant que métamorphose physique, posa des problèmes de par son côté surnaturel et suscita une certaine incrédulité chez les penseurs et les lettrés et cela dès la Grèce Antique. Pline l’Ancien indiquait qu’il ne fallait pas y croire et le médecin grec Arétée assimilait la lycanthropie à une maladie.

 

Les Loups Garous dans la littérature

 

Harry Potter : Remus Lupin

 

 

 

Remus Lupin est le professeur d'Harry dans le troisième tome. Il s'avère qu'il est également un loup garou. C'est un loup-garou classique, qui se transforme toutes les nuits de pleine lune chaque mois et qui ne se contrôle pas sous sa forme de loup.

 

Mercy Thompson : Adam Hauffman

 

Adam Hauffman est le loup garou Alpha qui réside dans la ville de Mercy. C'est un loup garou typique de l'Urban Fantasy, à savoir un beau et fort jeune homme qui a vécu pendant des siècles et qui se contrôle sous sa forme de loup. Cette forme lupine est plus grande et imposante qu'un loup ordinaire. De plus, il partage avec le reste de sa meute, un lien très puissant et magique.

Les loups garous dans Mercy Thompson sont généralement assez agressifs et très sensibles au combat de domination entre les gens. Comme les loups garous classiques, ils sont sensibles à l'argent.

 

Les Loups de Mercy Falls : Sam

 

Sam est un loup-garou qui fait partie de la meute de Beck, sauvé par Grace. Les loups garous de Maggie Stiefvateur sont très particuliers : leur transformation est liée à la météo, plus précisément à la température. Quand il fait froid, le loup-garou se transforme en loup. Une fois transformé, le loup garou devient un loup presque normal : il ne se rappelle de rien de sa vie humaine, ses sens sont tout à fait semblables à ceux d'un loup ordinaire. La seule différence est la télépathie entre les membres de la meute. En effet, ils arrivent à se partager des images et des sensations durant la chasse.

 

Nightshade: Calla Nightshade

 

Calla Nighsthade est la louve alpha de la nouvelle meute. Les loups garous d'Andrea Cremer ne sont pas des loups garous à proprement parlé. Ce sont plutôt des gardiens à qui l'on a donné la capacité de se transformer en loups. Ils gardent donc tout contrôle de leur corps et de leur capacité à penser et raisonner sous leur forme lupine.

 

The Mortal Instruments: Luke Garroway

 

 

Luke Garroway est un loup-garou qui tient assez du loup-garou classique. Il ne peut résister à l'appel de la lune quand elle est pleine. Il est également capable de changer sa forme humaine partiellement comme les griffes ou les crocs. Les loups garous de cet univers sont impulsifs et sont très sensibles à la hiérarchie de la meute. Pour devenir l'alpha d'une meute, il faut tuer l'alpha actuel. Ils sont également sensibles à l'argent.

 

Les loups garous sont aussi présents dans : la Terre du Milieu (Tolkien), Twilight, l’univers de Marvel…

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload