© 2023 by Life Is A Real Book. Proudly created with Wix.com

Contactez-moi
Retrouvez-moi
  • Facebook - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle

November 10, 2019

November 10, 2019

October 16, 2019

Please reload

Posts Récents

La Passe-Miroir, La Mémoire de Babel, Christelle Dabos

November 20, 2019

1/6
Please reload

Posts à l'affiche

Forget Tomorrow, Pintip Dunn

October 16, 2017

"Les souvenirs peuvent s'avérer dévastateurs. S'ils donnent un aperçu, vivant et réaliste, du futur, ils ne fournissent ni contexte, ni moyen de les interpréter. De simples faits, voilà avec quoi on se retrouve, sans savoir comment se défendre ou se justifier."

 

 

Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé… par votre futur moi !

 

Callie vient d’avoir dix-sept ans et, comme tous ses camarades de classe, attend avec impatience le précieux « souvenir », envoyé par son moi futur, qui l’aidera à se glisser dans la peau de la femme qu’elle est destinée à devenir. Athlète de haut niveau… Scientifique de renom… Politique de premier plan… Ou, dans le cas de Callie, tueuse.

 

Car dans son rêve, elle se voit assassiner Jessa, sa jeune sœur adorée… qu’elle passe pourtant ses journées à protéger des autorités, car l’enfant a le pouvoir caché de prédire l’avenir proche ! Avant même de comprendre ce qui lui arrive, Callie est arrêtée et internée dans les Limbes – une prison réservée à tous ceux qui sont destinés à enfreindre la loi. Avec l’aide inattendue de Logan, un vieil ami qui a cessé, cinq ans auparavant, de lui parler du jour au lendemain, elle va tenter de déclencher une série d’événements capables d’altérer son destin.

 

Lorsque l’avenir semble tout tracé, le combat est-il perdu d’avance ? Dans la veine de Minority Report, Forget Tomorrow est le premier tome d’une dystopie haletante, dont l’héroïne va devoir trouver un moyen infaillible de protéger sa sœur de la plus grande des menaces : elle-même…

 

La première chose qui m’a attiré dans Forget Tomorrow a été sa couverture. Je l’ai trouvé magnifique avec sa couleur vert eau, son oiseau noir et les plumes à chaque début de chapitre. L’idée de destin me tentant bien, j’ai cédé et je l’ai acheté. Eh bien, je ne l’ai pas regretter !

 

Un univers philosophique

 

J’ai trouvé l’univers très bien et très complet même s’il était parfois un peu compliqué à comprendre. On nous apprend peu à peu comment fonctionne le système grâce à Callie. L’intrigue de manière générale était intéressante, parfois un peu trop confuse, j’ai eu un peu de mal à suivre à certains moments mais malgré cela, le fil de l’histoire reste logique et cohérent.

 

La question principale du livre « est ce qu’on peut aller contre son destin ?» est une bonne idée, j’aime beaucoup le thème. Surtout qu’on n’a pas de véritable réponse non plus, ce qui donne un côté philosophique au livre que j’adore. Chacun se fait sa propre idée du destin, chacun y voit son propre message et je trouve cela très bien. Personnellement, je trouve que Callie a montré que l’on pouvait créer son propre destin même quand cela paraît impossible et que tout nous pousse vers l’inévitable. L’homme est capable de se forger son propre avenir quelque soit les obstacles.

 

Callie, celle qui défi le Destin

 

D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé le personnage de Callie. Elle est parfois un peu niaise mais elle est tout de même très humaine. C’est une jeune fille tout ce qu’il y a de plus banale qui est en quelque sorte tombée sur un mauvais avenir. Mais elle déborde tellement d’amour pour sa famille qu’elle est prête à tout pour contrer son destin. Un point en particulier qui a fait que je l’ai beaucoup aimé est sa jalousie. Elle est jalouse de sa petite sœur qui nécessite plus d’attention qu’elle et cette touche de jalousie, qui n’entache en rien son amour pour sa sœur et le reste de sa famille, la rend plus profonde que la plupart des personnages principaux que j’ai connus. J’aime la simplicité et les défauts de ce personnage, on dirait une vraie personne et je trouve cela juste génial.

 

Logan, un être fondamentalement bon

 

J’ai également adoré Logan ! C’est quelqu’un de fondamentalement bon, qui ne pense qu’au bien être des autres et qui ne cherche qu’à les aider et les sauver. Pourtant, il n’arrive pas à se pardonner une seule et unique erreur de sa part. Le fait que tous les personnages craint le futur tandis que lui est tourné vers le passé le rend unique. J’aime aussi beaucoup son côté nageur, c’est assez rare à trouvé dans les livres des gens qui aiment nager et il arrive à nous transmettre sa passion, chose que j’adore. Le fait qu’il soit possessif envers Callie est mignon et entache un peu sa personnalité presque parfaite pour en fait un vrai être humain.

 

Des personnages bien construits

 

De manière générale, je trouve que l’auteure a fait un très beau travail avec ses personnages. Ils ont chacun une personnalité qui leur est propre, des défauts et des qualités et surtout, leur démons propres. Les meilleurs exemples sont Angela et Zed qui ont un cœur d’or mais qui sont torturés par leur souvenir futur qui les empêche de vivre pleinement leur vie. En revanche, je n’ai pas beaucoup aimé Mickey que j’ai trouvé arrogant et égoïste. J’ai aussi eu un peu de mal à apprécier la mère de Callie mais elle se rattrape plutôt bien sur la fin du livre et cela m’a fait plaisir. Elle nous surprend en bien et j’ai hâte d’en apprendre plus sur elle.

 

Des relations profondes entre les personnages

 

Un autre beau travail que l’auteure a fait, c’est les différentes relations. On a une relation pleine de dualité au sein de la famille de Callie, qui est partagée entre sa jalousie, son envie de prouver ce qu’elle vaut et son amour infini pour eux, son désir de protéger sa petite sœur qu’elle aime plus que tout. Celle entre Callie et Logan est assez triste et pleine de fatalité. A chaque fois, un gouffre les sépare. Le passé de Logan d’un côté et l’avenir de Callie de l’autre. Cela ne les empêche pourtant pas de s’aimer et cela depuis l’enfance. Je les trouve adorable.

Un autre couple que j’ai trouvé triste, c’est Mickey et Angela. On sait qu’ils s’aiment, qu’ils sont faits l’un pour l’autre mais Angela refuse de se marier à cause de son souvenir futur. Je trouve cela vraiment dommage même si on comprend ses raisons.

 

Un système malveillant

 

Un petit point qui m’a dérangé est le fait qu’on oblige les personnages à réalisé leur souvenir futur. Certes, c’est pour préserver le bon fonctionnement du souvenir futur et avoir une raison valable de les emprisonner mais je trouve cela tout de même glauque et malsain.

Par contre, le fait que Callie peut manipuler ses souvenirs, je trouve cela génial ! Je n’avais jamais pensé à cela comme pouvoir et je trouve que c’est vraiment très original (et pour le coup, très efficace pour elle). Mais de manière générale, je n’ai pas trop compris à quoi sert les pouvoirs dans ce système même si je peux comprendre que celui de la petite sœur de Callie est une menace au système des souvenirs futurs.

 

Je n'ai plus qu'une hâte, c'est d'avoir le second tome pour en apprendre plus sur cet univers !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload