© 2023 by Life Is A Real Book. Proudly created with Wix.com

Contactez-moi
Retrouvez-moi
  • Facebook - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle

November 10, 2019

November 10, 2019

October 16, 2019

Please reload

Posts Récents

La Passe-Miroir, La Mémoire de Babel, Christelle Dabos

November 20, 2019

1/6
Please reload

Posts à l'affiche

Le Seigneur des Anneaux, La Communauté de l'Anneau, J.R.R. Tolkien

February 15, 2018

"Trois Anneaux pour les Rois Elfes sous le ciel,

Sept pour les Seigneurs Nains dans leurs demeures de pierre, 

Neuf pour les Hommes Mortels destinés au trépas,

Un pour le Seigneur des Ténèbres sur son sombre trône

Dans le Pays du Mordor où s'étendent les Ombres.

Un Anneau pour les gouverner tous, Un Anneau pour les trouver,

Un Anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier

Au Pays de Mordor où s'étendent les Ombres."

 

Une contrée paisible où vivent les Hobbits.

Un anneau magique à la puissance infinie.

Sauron, son créateur, prêt à dévaster le monde entier pour récupérer son bien.

Frodon, jeune Hobbit, détenteur de l'anneau malgré lui.

Gandalf le magicien, venu avertir Frodon du danger.

Et voilà déjà les Cavaliers Noirs qui approchent.

C'est ainsi que tout commence en Terre du Milieu entre la Comté et Mordor.

C'est ainsi que la plus grande légende est née.

 

Aujourd'hui je vous présente mon avis sur un des plus grands classiques de la Fantasy. Eh oui, on parle bien du fameux Seigneur des Anneaux ! Ce magnifique gros pavé qui fait peur à tout le monde mais qui fascine tout autant. Voici ce que j’en ai tiré !

 

Un univers tout en complexité et poésie

 

 

Tout d’abord, j’ai trouvé que l’univers était vraiment complet. Quand on regarde le film, on trouve déjà la plus grande partie du fil rouge, mais le livre est tout en détails, il se passe tellement de choses que le film n’aurait pas pu tout mettre.

L’auteur a le sens du détail, on passe beaucoup plus de temps avec les quatre hobbits, il y a tout pleins de chansons… C’est le même univers mais vu à l’aide d’une loupe et c’est extraordinaire ce qu’on peut trouver.

 

Frodo, un personnage courageux

 

Du côté des personnages, j’ai eu un peu de mal à m’attacher à Frodo, préférant plutôt ses compagnons. C’est un bon personnage, adorable, drôle parfois, assez « humain » si l’on peut dire et très courageux quand on y pense. Mais je n’ai pas réussis à vraiment l’apprécié comme les autres personnages.

 

Sam, un fidèle compagnon

 

Je me suis plus attachée à Sam par exemple. Sa fidélité et sa bravoure, m’ont tout particulièrement touché. Il n’a rien à faire ici, ce n’est pas son histoire ni son fardeau mais une fois qu’il promet de suivre Frodo, il ne manque pas à sa parole même quand il est mort de peur et que c’est de plus en plus dangereux voire suicidaire de continuer.

 

La Communauté de l’Anneaux

 

Ces deux personnages sont accompagnés par les autres tout au long de leur périple.

J’ai trouvé Merry plus mature que dans le film. Parmi les hobbits, c’est celui qui est le plus réfléchis. Du coup, on voit tout de même une certaine différence avec Pippin, qui est plus curieux, plus insouciant.

 

J’ai adoré Aragorn bien sûr. C’est mon personnage préféré. Il est à l'écoute des hobbits, sévère parfois mais aussi aimable et serviable. Il semble assez proche des hobbits en général. C’est aussi quelqu’

 

un de humble, qui ne se met pas en avant, qui a le sens de l’honneur et du courage. C’est vraiment un très beau personnage auquel je me suis énormément attachée, contrairement à celui de Boromir. Je l’ai trouvé trop fier et arrogant. Il sous-estime tout le monde, c’est quelqu’un de borné qui refuse de voir les failles de son plan et d’écouter ce que les autres ont à ajouter. D’un autre côté, j’ai bien aimé le fait qu’il ne meurt pas même si c’est le personnage que j’apprécie le moins.

 

Par contre, j’ai beaucoup aimé Legolas. Il est plus joyeux et a beaucoup plus d’humour dans le livre que dans le film et j’aime beaucoup cette facette de lui. J’ai beaucoup apprécié les elfes en général, qui sont des êtres à la fois majestueux, gracieux, sages mais aussi joyeux et plein d’humour. J’ai aussi beaucoup aimé le personnage de Gimli, qui diffère un peu des nains du Hobbit. Il est certes parfois grincheux, mais il est déjà moins borné. Et puis sa manière de se rapprocher de Legolas et des elfes en général est assez drôle et touchante. Il fait preuve d’une grande ouverture d’esprit. C’est un peu dommage qu’il n’est pas assez mis en avant, j’espère que ce sera le cas dans les prochains tomes.

 

Vient enfin le personnage de Gandalf. C’est le personnage que je préfère après Aragorn. Je l’avais déjà beaucoup aimé dans le Hobbit, et le retrouver dans cette aventure m’a vraiment fait plaisir. Surtout que cette fois il est un peu plus présent. On découvre également une facette un peu plus sombre de lui, cette crainte de toucher l’Anneau de peur de l’utiliser à mal à cause de ses pouvoirs, cette colère qui fait fuir tous les ennemies le rend parfois assez intimidant. Sa mort a d’ailleurs été très triste et tragique, il était vraiment un atout non négligeable pour la Communauté de l’Anneau et un ami très cher à tous.

 

Une intrigue passionnante

 

Du côté de l’intrigue, j’ai trouvé l’histoire géniale, j’ai adoré ce qui se passe, la manière dont tout cela se déroule, les différents obstacles et l’aide qu’on apporte à la Communauté. Malheureusement, c’était parfois un peu long, j’ai eu un peu de mal pendant quelques passages à garder une lecture assidue. C’est surtout après la Moiria que j’ai trouvé que le récit devenait plus fluide, plus facile à suivre. C’est d’ailleurs surtout le début qui m'a posé le plus de problèmes. J’avais bien aimé le passage avec Tom Bombadill mais j’ai très vite trouvé ça trop long et sans réelle importance. Mais sinon, de manière globale, j’ai beaucoup aimé l’histoire et j’ai vraiment hâte de m’atteler à la suite de l’aventure !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload