© 2023 by Life Is A Real Book. Proudly created with Wix.com

Contactez-moi
Retrouvez-moi
  • Facebook - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle

November 10, 2019

November 10, 2019

October 16, 2019

Please reload

Posts Récents

La Passe-Miroir, La Mémoire de Babel, Christelle Dabos

November 20, 2019

1/6
Please reload

Posts à l'affiche

La Fantasy

April 7, 2018

 On a tous entendu parler du Seigneur des Anneaux ou encore du Trône de Fer, ces immenses pavés qui regorgent de magie, de dragons, et de sombres intrigues... Voici donc un petit focus sur ce gigantesque univers qu'est la Fantasy.

 

 

Définition

 

La Fantasy est un genre littéraire qui fait partie des littératures de l’imaginaire.

Dans ce genre, le surnaturel est accepté voire même utiliser pour définir les règles d’un monde imaginaire. Contrairement au genre fantastique, l’existence de la magie n’est pas remise en cause et ne suscite pas forcément de la peur et de l’angoisse. C'est un mélange de légendes, de mythes et de contes où tout est permis.

 

Origines

 

La Fantasy tire ses origines profondes des mythes et légendes. Mais c’est assez récemment, au début du XXe siècle, que l’on voit apparaître les premières œuvres que l'on pourrait qualifier de pré-fantasy telles que Le Magicien d'Oz de Franck L. Baum (1900) ou Peter Pan de James M. Barrie (1911).

Les années 1930 à 1950 incarnent l’âge d’or de la fantasy anglophone avec de grands noms comme Mervyn Peake (Gormenghast) ou T. H. White (L’Épée dans la Pierre), fondateur de la fantasy arthurienne moderne.
Et c'est en 1955 avec la sortie du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien que la Fantasy prend un tournant décisif. On considère d’ailleurs Tolkien comme fondateur de la Fantasy telle qu’on la connait de nos jours, car c’est à partir de là qu’est né les différents termes de la Fantasy (high fantasy, heroic fantasy…).

En 1997, une nouvelle œuvre fait une entrée fracassante dans le monde de la Fantasy, créant, au passage, un nouveau sous-genre : Harry Potter et l'urban fantasy.

 

Caractéristiques

 

Voici quelques caractéristiques pour reconnaître une œuvre de Fantasy.

 

 

Le monde : L’une des grandes caractéristiques de la Fantasy est son monde bien particulier. En effet, cela peut se passer dans un monde alternatif, totalement inventé par l’auteur (Le Seigneur des Anneaux), ou alors sur une autre planète ou dans un autre monde relié au notre (Le Monde de Narnia). Les mondes de la Fantasy sont vastes est variés, séparé de notre monde de manière physique, morale ou légal. Mais leur point commun est qu’ils sont définis par des règles inventés par les auteurs.

 

La magie : L’une des règles en commun à toutes les œuvres de Fantasy est que la magie existe et qu’elle est pleinement acceptée en tant que telle. Qu’elle soit bonne ou mauvaise, crainte ou non, elle existe et fait partie intégrante du monde.

Le style : La Fantasy se démarque également des autres formes littéraires par son style. En effet, la Fantasy utilise très souvent un style ancien, qui colle mieux à l’univers que le style moderne qui est souvent plus familier et donc moins adéquat. Etant souvent un univers créé de toute pièce, de nombreux écrivains utilise un style ancien pour décrire leur monde et pour donner une sonorité, une couleur à leur univers.

 

Les Thèmes

 

La Fantasy regorge aussi de thèmes divers.

 

La lutte entre le Bien et le Mal : C’est un thème très récurrent, que l’on retrouve dans ce genre. Un ou plusieurs personnages se voient confier la mission d’éradiquer le mal afin de sauver son monde.

La quête initiatique : Ce ou ces personnages entreprennent donc un voyage initiatique afin de devenir assez fort pour combattre le mal.

Les grandes batailles : Qui a déjà lu un livre de Fantasy sans y voir une seule bataille épique ? Personne, on est bien d’accord ! L’une des spécialités de la Fantasy ce sont ces grandes guerres, ces combats à coups de haches et d’épées qui opposent le bien et le mal.

 

Les sous-genres

 

Les principaux sous-genres de la fantasy distinguent différents types d'univers et les grands thèmes évoqués :

  • Le médiéval-fantastique (ou « med-fan »), genre qui s’inspire librement du Moyen Âge (Le Trône de Fer).

  • La fantasy historique, qui réinvente des époques précises en y mêlant des éléments de fantasy.

  • La fantasy arthurienne, héritière de la légende arthurienne.

  • La fantasy urbaine (ou Urban Fantasy), caractérisée par son cadre contemporain (Harry Potter).

  • La fantasy orientale, inspirée par l'Orient et l'Asie.

  • La fantasy animalière, où les personnages principaux sont des animaux anthropomorphisés.

  • La fantasy mythique, particulièrement proche des mythes et des contes.

  • La science fantasy, qui intègre des éléments de technologie moderne à des univers médiévaux ou antiques (Matrix)

  • La space fantasy, qui déplace l'univers médiéval dans l'espace et sur d'autres planètes (Star Wars)

On distingue également plusieurs sous-genres selon la tonalité adoptée, plus ou moins sombre ou légère :

  • La light fantasy, ou fantasy humoristique, qui parodie les thèmes des autres sous-genres et a recours à l'absurde.

  • La dark fantasy, sombre et pessimiste, qui préfère des univers et des récits sombres où le bien ne triomphe que rarement ou alors avec un prix à payer élever ;

  • L’heroic fantasy, qui se concentre sur des héros solitaires.

 

Quelques classiques

 

  • Conan le Barbare de Robert E. Howard. Fondateur de l’heroic fantasy dans la littérature américaine.

  • Le Hobbit de J. R. R. Tolkien. Fondateur de la fantasy dans la littérature britannique.

  • Un monde magique de Jack Vance. Roman américain fondamental de la science fantasy.

  • Le Monde de Narnia de C.S. Lewis.

  • Le Seigneur des anneaux de J. R. R. Tolkien.

  • Le Cycle des Princes d'Ambre de Roger Zelazny.

  • L’Histoire sans fin de Michael Ende. Roman fondateur de la fantasy allemande.

  • La Tour sombre de Stephen King.

  • Disque-monde de Terry Pratchett. Cycle fondateur de la light fantasy.

  • Nicolas Eymerich l'inquisiteur de Valerio Evangelisti. Roman fondamental de la fantasy historique et de la fantasy italienne.

  • Le Trône de fer de George R. R. Martin.

  • L’Assassin Royal de Robin Hobb.

  • Harry Potter de J.K Rowling.

  • La Folie de Dieu de Juan Miguel Aguilera. Roman fondamental de la fantasy historique et de la fantasy espagnole.

  • Neverwhere de Neil Gaiman.

Maintenant vous n'avez plus aucune raison de ne pas lire de la Fantasy ! Alors foncez !

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload