© 2023 by Life Is A Real Book. Proudly created with Wix.com

Contactez-moi
Retrouvez-moi
  • Facebook - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle

November 10, 2019

November 10, 2019

October 16, 2019

September 5, 2019

September 1, 2019

Please reload

Posts Récents

PAL : Novembre

November 10, 2019

1/5
Please reload

Posts à l'affiche

Six of Crows, Leigh Bardugo

October 16, 2019

"- Pas de sanglots.

- Pas de tombeaux."

 

Les bas-fonds de Katterdam s'organisent en gangs rivaux.

L'homme le plus ambitieux et le plus jeune de la pègre est Kaz Brekker: aussi brillant que mystérieux, aussi charismatique que dangereux, et, surtout, connu pour être un voleur hors pair. Prêt à tout pour de l'argent, il accepte la mission du riche marchand Van Eck: délivrer un savant du plais de Glace, réputé imprenable.
Ce prisonnier est l'inventeur du "jurda parem", une drogue multipliant sans limites les pouvoirs surnaturels de la caste des magiciens: les Grishas. Une drogue qui, tombée dans les mauvaises mains, risque d'engendrer un chaos irréversible.

 

Six of Crows a beaucoup fait parler de lui. Et généralement, c'est le genre de livre qui me fait un peu peur. On me l'a offert et une de mes amies chroniqueuse me l'a chaudement conseillé alors j'ai fini par me laisser tenter. Voici donc ce que j'en ai pensé.

 

Une intrigue ficelée au détail près

 

 La première chose qui m'a énormément plus dans ce livre a été la manière dont l'intrigue a été conçue. Rien n'est laissé au hasard, les plans sont méticuleusement élaborés pour magistralement éclater à la tronche des personnages. C'est beau, c'est réaliste et ça tient en haleine. C'est vraiment tout ce que j'aime. Il n'y a pas d'incohérence, pas de grain de sable dans l'engrenage, je n'ai vraiment rien à dire concernant l'intrigue. On ne s'ennuie pas un instant, on n'arrive pas à lâcher le livre, de peur qu'il n'avance sans nous et nous laisse derrière.

On a beau savoir que le plan ne se déroulera pas comme prévu, on cherche les failles et l'adrénaline nous habite tout autant qu'elle habite les personnages. Alors merci a l'autrice pour m'avoir embarqué du début à la fin.

 

Un rythme aussi précis qu'une montre

 

Comme je le disais, on ne s'ennuie absolument pas durant toute la durée du roman. La partie que j'ai le plus aimée a été l'opération en elle-même (je en vous en dis pas plus !). Le tout est chronométré à la minute près et cela se sent dans la plume de l'autrice. Il n'y a pas de creux, tout est calculé et on sent la tension monter d'un cran à chaque étape. Une véritable course contre la montre.

 

Un univers sombre

 

 Le monde dans lequel vivent ces personnages est loin d'être joyeux. Si ne n'était pas de la fantasy Young Adult, je l'aurais rangé dans la catégorie Dark Fantasy. Aucun pays, aucun personnage n'est "gentil". On est entouré de criminels de tous côtés, de pays ambitieux qui cherchent le pouvoir à tout prix. Même le peuple persécuté est nuancé et j'ai adoré cette touche de réalisme que l'autrice a insufflé à son univers. Rien n'est tout blanc ni tout noir et notre bande ne fait pas exception. C'est une équipe de criminels qui ne le nie pas. Ils s'en vont remplir un contrat qu'ils savent illégal mais cela ne les dérange pas. Ils assument pleinement le fait de ne pas être des héros et j'aime beaucoup ce parti pris.

 

Le traitement des personnages

 

 

Je vous le dis d'emblée, j'ai adoré la personnalité des personnages. Je citerais surtout Kaz pour son intelligence tranchante et son audace, ainsi qu'Inej qui m'a beaucoup fait penser à Lila Bard (Shades of Magic). On s'attache aux personnages tout en essayant de les décoder, de connaitre leur passé. Les personnages sont très bien exploités, ils sont profonds et intéressants

 Mais j'ai trouvé deux petits défauts :

Le premier est que j'ai trouvé les personnages bien trop jeunes. Ils ont une personnalité qui ne colle pas avec leur âge. Cela peut paraître bizarre quand je l'explique comme cela mais j'ai dû faire l'effort à chaque fois de me rappeler qu'ils avaient tous entre 17 et 20 ans. Ils donnent l'impression d'avoir vécu bien trop de choses en si peu d'années, qu'ils n'ont jamais eu d'enfance, jamais eu d'innocence. Cela m'a quelque peu perturbé.

Le second point réside dans les relations amoureuses. Je ne fais pas trop de spoilers en disant que chacun à son amour, ce que je ne trouve pas très réaliste. Les relations sont en soi intéressantes et bien exploitées mais le fait que chaque personne du groupe trouve sa moitié est un peu irréaliste. À voir donc comment cela va évoluer dans le second tome.

 

Pour conclure, ce fut une très bonne lecture avec quelques petits bémols mais aussi une intrigue à couper le souffle, un jeu contre la montre qui pousse à lire encore et des personnages que l'on a envie de suivre jusqu'au bout du monde.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload